Ecrivain Public

La profession d’écrivain public est revenue à la mode au début des années 80 et s’est vite révélée une nécessité.

La complexité des démarches administratives, la baisse constante de niveau scolaire, l’augmentation des populations issues de l’immigration qui ont un véritable problème d’expression écrite en français, sont autant de facteurs qui ont créé des nécessités impératives en termes de rédaction.

A cela, ajoutons les travaux plus romantiques tels que la poésie, les lettres d’amour ou même la rédaction d’une biographie qui sont de plus en plus en vogue auprès d’un public qui continue d’apprécier l’expression écrite et nous avons un tableau plus ou moins fidèle des travaux que les clients demandent aux écrivains publics.

J’ai commencé l’exercice de cette profession variée et passionnante en 1982 à Perpignan, avant de m’associer à Paris avec Myriam Chatet qui venait de créer la première association d’écrivains publics.

Nous avons structuré les bases de la profession qui n’était à l’époque régie par aucune norme, puis démarré des sessions de formation pour de futurs écrivains publics. Aujourd’hui, on appellerait cela du coaching et c’est que je continue à faire online, afin d’accompagner de futurs écrivains ou écrivains publics.

J’exécute également tous les travaux d’écriture, de correction, de traduction en 2 langues.

Le métier n’a en soi aucune limite à part les capacités de celui (ou celle) qui l’exerce !